[Édito] Macky Sall, cinq ans de solitude

Début de second mandat en fanfare… le chef de l’État sénégalais entend prendre directement les choses en mains et accélérer les réformes. Conséquence : un vaste chamboule-tout au gouvernement et la suppression du poste de Premier ministre. Une stratégie qui n’est pas sans risques…
Source: Jeune Afrique

You may also like
HSBC’s Jasmine22 startup relaunched as Serai
Africa: SDGs, Currently Off-Track, Need Bold Decisive Action
Djibouti : après le " vent de paix " dans la Corne de l'Afrique, l'Érythrée ne répond plus
Africa: Africa Cup of Nations – Five Things We Learned On Day 4